Observons cet haltérophile pendant l'effort du porter

  •   La cambrure lombaire ou lordose est maintenue voire accentuée
  •   Il est en apnée inspiratoire
  •   Les membres inférieurs soutiennent l'effort
  •   Le pied antérieur est orienté vers l'intérieur
  •   La ligne de gravité est antérieure, c'est bien pratique pour ne pas se laisser embarquer vers l'arrière ;-)
  •   L'ensemble "tronc-tête-bras-haltère" est centré sur la base d'appui bipodale

 La contrainte de poids, oblige l'athlète à se rigidifier pour soutenir l'effort, c'est le mode rigidifiant (décrit plus haut ) sans lequel il plierait sous le poids.